La femme autonome

Posted by | Blog | 0 |

A toutes les femmes,

La femme autonome apprend à vivre pleinement et toujours plus consciemment. Elle ne cesse de découvrir, peut-être pour la première fois, toutes ces pressions internes et externes qui modèlent sa vie. C’est ainsi qu’elle apprend à se débarrasser des enveloppes qui l’emprisonnent. Elle se dépouille de ces absurdes sentiments de culpabilité, de cette impression d’être laide, de ces tendances à la passivité ou au perfectionnisme.

La femme consciente filtre les modèles archaïques à travers sa conscience d’Adulte. Elle écoute les enregistrements de son Parent intérieur et les analyse afin de déterminer dans quelle mesure ils sont dévalorisants ou encourageants, destructifs, utiles, ou sans fondement. Elle prend ses propres décisions. Elle cesse d’accuser ses figures parentales, sachant qu’elle est dorénavant responsable de son propre sort et qu’elle peut choisir entre s’en rendre maître ou en rester esclave. Elle s’affirme afin d’obtenir ce dont elle a besoin et ce qu’elle désire.

La femme autonome est à l’écoute de son Enfant intérieur. Elle satisfait ses besoins profonds, tout en éliminant les adaptations irrationnelles qui sont un obstacle à l’enrichissement de sa vie. Elle prend aussi la responsabilité de ses états affectifs. Elle reconnaît que c’est de sa propre faute si elle se sent déprimée, si on la réprimande, si elle se met en colère, ou si elle se renferme. Elle cesse de croire qu’un jour une autre personne ou un événement magique se chargeront d’améliorer sa vie, d’une manière ou d’une autre, sans quelle fasse le moindre effort.

Elle apprend que rien ne l’oblige à suivre automatiquement les données de la programmation de son passé. Elle peut prendre conscience de celles-ci, puis fortifier son Adulte en faisant de nouveaux choix et en agissant de la manière qui lui semble la plus appropriée à la situation présente.

La femme autonome fait aussi usage de son Adulte (et de son Enfant libre créatif) pour découvrir les nouvelles options qui lui sont ouvertes. Elle s’épanouit en utilisant pleinement toutes ses ressources personnelles. Et elle se développe en acquérant de nouveaux talents, de nouvelles connaissances.

Elle n’a pas peur d’être cette part d’elle-même qui est femme. Elle renforce son Adulte en l’utilisant. Elle prend les moyens d’orienter sa vie positivement.

La femme autonome est en train de devenir vraiment elle-même. Ce processus de prise de conscience rend sa vie plus passionnante encore. Elle accepte de devenir la personne qu’elle était destinée à devenir : une personne complète, une gagnante. Elle ne craint pas d’être femme. Elle ne reste pas prisonnière du passé. Elle met toute son énergie au service du présent.

Extrait de l’ouvrage « Gagner au féminin »


Répondre

Savoir former des personnes ensemble pour apprendre à travailler ensemble !